L’hôtel le plus dingue de Berlin

Classé dans : Hébergements insolites | 0
Le Propeller Island City Lodge, hôtel insolite de Berlin
Lars Stroschen, créateur du Propeller Island City lodge à Berlin, devant les lits cages de son hôtel très, très insolite (Photo : Vacancesinsolites.fr)

 

Dormir dans une cellule de prison, une cage ou un cercueil, c’est ce qui vous attend à Berlin si vous descendez au Propeller Island City Lodge, l’hôtel insolite imaginé par Lars Stroschen situé à deux pas du Ku’damm, les Champs-Élysées de la capitale allemande. « Tout a commencé dans mon appartement, raconte cet artiste touche-à-tout (il est à la fois peintre, musicien, photographe, vidéaste et designer). Au départ, je souhaitais juste avoir trois, quatre chambres d’hôtes, mais en y apportant une touche d’originalité. Avec le bouche à oreille, j’ai eu de plus en plus de demandes, alors j’ai investi l’immeuble mitoyen, un ancien hôtel divisé en appartements. » A l’intérieur, il réaménage une trentaine de chambres thématiques à la décoration unique. De croquis en calculs de cotes, chaque objet nécessite une étude approfondie sur ordinateur. « C’est ma base de travail mais sur le chantier j’ai improvisé » poursuit Lars Stroschen. Fauteuil aux accoudoirs-néons, lit tournant à pédales ou fût de bière reconverti en lavabo forment le mobilier de ses chambres. Toutes disposent d’un boîtier stéréo (six canaux) qui diffuse les musiques d’ambiance composées par Lars à qui l’on doit également peintures et sculptures. Les occupants sont invités à accrocher sur leur porte le panonceau « Viens voir ma chambre et montre moi la tienne » plutôt que « Ne pas déranger » afin que chacun puisse visiter l’hôtel. A leur arrivée, les clients reçoivent un mode d’emploi de leur chambre qui présente parfois quelques subtilités comme la n°27 (on doit traverser l’armoire pour se rendre dans la salle de bains !) ou la n° 34 pour « couples au bord du divorce ». En cas de scène de ménage, il suffit d’abaisser la cloison-guillotine qui sépare le lit en deux pour ne plus voir sa moitié !

PROPELLER ISLAND CITY LODGE 3
La chambre n°25 avec son lit tournant à pédales et sa chaise haute (Photo : Vacancesinsolites.fr)
Hôtel Propeller Island City Lodge à Berlin
Chambre Liberté : une cellule de prison… avec un trou pour s’évader (Photo : Vacancesinsolites.fr)
L'hôtel Propeller Island City Lodge de Berlin
Lits-trappes et meubles au plafond pour la chambre à l’envers (Photo : Vacancesinsolites.fr)
Hôtel Propeller Island City Lodge à Berlin
La Chambre de grand-mère avec son papier peint « journal »: pour rejoindre la salle de bains, on doit passer par l’armoire ! (Photo : Vacancesinsolites.fr)

 

Plus d'infos