Le Cantal, nouvelle patrie du Hobbit

Et si la Terre du Milieu ne se trouvait pas en Nouvelle-Zélande, comme a essayé de nous le faire croire Peter Jackson, mais chez nous, en Auvergne ?

Léo Pons est un garçon précoce. Passionné de cinéma, ce lycéen d’Arpajon-sur-Cère, n’a que dix-sept ans quand il tourne un petit film amateur avec ses copains. Mais l’image est travaillée, le cadre soigné, le son top et le montage efficace. Du coup, sa parodie du Seigneur des Anneaux transposée dans les monts du Cantal fait le tour des réseaux sociaux et atteint près de 200 000 vues sur YouTube. Avant même d’avoir son bac, le voilà déjà chef d’entreprise, à la tête de sa propre agence de communication et maison de production : Leomedias. Il se lance alors dans la réalisation du second volet de sa trilogie et réussit à convaincre les comédiens professionnels qui ont enregistré la version française du film de Peter Jackson de participer à son Hobbit cantalou, dont Marc Cassot, la voix (entre autres) de Paul Newman, de Bilbon Sacquet dans Le Hobbit et d’Albus Dumbledore dans Harry Potter. La première du Hobbit : les origines du Cantal a lieu au Centre de congrès d’Aurillac en juin 2014. Entre-temps, Leo qui a désormais le soutien des autorités locales, a tourné le clip aurillacois de Happy, le tube planétaire de Pharrell Williams (là encore 235 000 vues sur YouTube). Pour le troisième épisode de la saga, Leo dispose d’une nouvelle caméra pro et d’une subvention du Conseil général qui voit en lui un formidable outil de promotion du département. Le Retour du roi du Cantal est projeté le 8 juillet 2015 toujours au Centre de congrès d’Aurillac. Léo, désormais étudiant en BTS Communication, planche sur son prochain scénario tout en continuant à réaliser films publicitaires ou institutionnels. Bref ce garçon est formidable !

Pour commander le DVD du film : lehobbitducantal.com

Pour en savoir plus sur Léo Pons : Léomedias

La Bande-annonce du Retour du Roi du Cantal :