Pâques à Kalymnos, c’est explosif !

Classé dans : Voyages insolites | 0

En Grèce, Pâques est la fête religieuse la plus importante de l’année pour l’Eglise orthodoxe avec son lot de traditions culinaires et de manifestations bruyantes. Si dans la majorité du pays on se contente de pétards et de feux d’artifices, il arrive parfois que l’on sorte le calibre pour louer le Christ ressuscité voire l’artillerie lourde comme à Kalymnos, petite île du Dodécanèse connue pour ses pêcheurs d’éponge, ses spots d’escalade et Dirla Dirladada (la VO, pas celle de Dalida ni des Bronzés). A Pothia, la capitale de l’île, les commerçants – qui savent ce qui les attend – commencent par coller de grandes bandes de ruban adhésif pour protéger leurs vitrines. Pendant ce temps, une poignée d’insulaires s’active discrètement pour confectionner des pains d’explosifs à l’origine plus ou moins légale. En faisant escale en voilier dans ce petit port, on se retrouve aux premières loges pour assister au spectacle, la ville de Pothia étant construite dans une cuvette. Sur la colline ouest, une tonne de dynamite prête au lancer, idem côté est. Pour faire plus joli et obtenir une belle flamme orangée certains fixent au colis une cartouche de gaz. Et c’est parti pour un son et lumières original dont on ressent les effets jusqu’au fond des tripes (tout vibre autour de vous) mais qui n’est pas sans danger comme le rappelle la chapelle érigée à flanc de falaise à la mémoire des victimes d’une explosion accidentelle dans les années 1980.

Office du tourisme de Kalymnos